Khedira et Materazzi s'expriment sur les matches à enjeu et la récupération

27 sept. 2021
  • Les deux champions du monde participent au vaste processus de consultation au sujet du calendrier des matches.

  • Materazzi souligne les bienfaits de périodes prolongées en club et de l’adrénaline des matches internationaux.

  • Pour Khedira, ce sont les "matches à enjeu" qui font vibrer joueurs et supporters.

L’Italien Marco Materazzi et l’Allemand Sami Khedira ont donné leur ressenti s’agissant des prochaines éditions du calendrier international du football. Les deux champions du monde prônent un programme riche en rencontres à enjeu et en périodes de récupération pour les joueurs. Pour avoir conquis le trophée suprême du football en 2006 et en 2014 respectivement, Marco Materazzi et Sami Khedira ont une précieuse expérience à faire valoir dans le cadre du vaste processus de consultation consacré au calendrier international, dont l’évolution à partir de 2024 reste à définir.

DOHA, QATAR - SEPTEMBER 07: Marco Materazzi speaks during an interview as part of the FIFA Technical Advisory Group on the future of men’s football sessions on September 7, 2021 in Doha, Qatar. (Photo by Harold Cunningham - FIFA)

"Selon moi, l’amélioration de la récupération, la réduction des déplacements et la possibilité de passer davantage de temps en club pourraient bénéficier aux joueurs", estime Materazzi. "Quand on représente son pays, les matches prennent davantage d’importance. Ils sont plus intenses car il y a davantage d’adrénaline, d’ambiance et de volonté de rivaliser avec les meilleures équipes." La nécessité absolue de protéger les joueurs constitue l’un des principaux points qui rendent un statu quo intenable. Pour Khedira, qui s’appuie sur près de dix ans d’expérience en sélection, il convient de donner la priorité aux matches qui comptent.

"Les fans veulent voir des matches avec un réel enjeu et les joueurs aussi", argumente l’ancien milieu de terrain allemand. "Il n’est pas nécessaire d’ajouter des matches de moindre importance au calendrier car les joueurs ont déjà beaucoup de rencontres et de déplacements. Pour moi, le plus important, c’était les compétitions internationales ou la Ligue des champions de l’UEFA, et le championnat, alors que les matches amicaux étaient toujours un peu ennuyeux, on va dire."