Paraguay, Japon et Serbie complètent le tableau

20 sept. 2021
  • Paraguay, Japon et Serbie complètent le tableau des huitièmes

  • Aucune équipe de la CONCACAF ne passe le premier tour

  • Les champions du monde dominent le "groupe de la mort"

Résultats

Lundi 20 septembre

Groupe E Japon 1-2 Paraguay, Vilnius Espagne 4-1 Angola, Klaipeda

Groupe F RI Iran 1-2 Argentine, Vilnius États-Unis 0-7 Serbie, Klaipeda

Classements

Moments-clés

Deux frères font la différence Les frères Salas, Javier Adolfo et Juan, se sont trouvés les yeux fermés lors du dernier match de groupe, contre le Japon. Le premier a lancé le second sur la voie d’un contre éclair, conclu par une frappe précise. Javier Adolfo avait déjà fait apprécier son excellente vision du jeu sur le premier but de son équipe, en jouant le rôle de passeur décisif. Les deux équipes vont prolonger leur séjour en Lituanie, mais les prochaines échéances s’annoncent compliquées. Le Japon affrontera le Brésil, tandis que le Paraguay donnera la réplique à l’Argentine. Fernandez voit triple Pour espérer atteindre les huitièmes de finale, l’Angola devait réaliser un exploit en battant largement l’Espagne, double championne du monde (2000 et 2004). La Roja, quant à elle, était déjà assurée de poursuivre l’aventure. Malgré ce contexte, les Européens ont livré une prestation pleine de panache, surtout dans une deuxième mi-temps parfaitement maîtrisée. Auteur d’un triplé, Adolfo Fernandez affiche désormais quatre unités et se positionne dans la course au Soulier d’or adidas. L’Espagne croisera la République tchèque au prochain tour, tandis que l’Angola achève cette première participation sans avoir inscrit le moindre point.

Un avant-goût de la suite Au terme d’une action individuelle stupéfiante, le capitaine iranien Ali Hassanzadeh a inscrit l’un des plus beaux buts du tournoi. De son côté, l’Argentine s’est distinguée par la qualité de son jeu placé. Leurs combinaisons rapides et précises ont permis aux Sud-Américains de tromper à deux reprises Sepehr Mohammadi, le portier de la RI Iran. L’Albiceleste achève son parcours dans le Groupe F avec neuf points malgré la qualité de l’opposition. En huitième de finale, elle retrouvera le Paraguay pour un duel entre représentants de la CONMEBOL. De leur côté, les Iraniens se mesureront à l’Ouzbékistan dans une affiche asiatique. Deux gardiens aux destins contrastés Si Miodrag Aksentijevic a connu une soirée plutôt tranquille, avec une seule intervention, son homologue Diego Moretti a été beaucoup plus sollicité. Le dernier rempart des États-Unis a subi 17 tentatives adverses. Confronté à ce feu nourri, le malheureux Moretti a subi un choc au visage en seconde mi-temps. Comme lors de ses débuts en Coupe du Monde de Futsal de la FIFA™ en 2012, la Serbie accède aux huitièmes de finale. Les deux équipes devaient absolument l’emporter pour espérer aller plus loin. De retour en phase finale pour la première fois depuis 2008, les Stars and Stripes repartent sans avoir débloqué leur compteur. Pour forcer les portes des quarts de finale, ce qui constituerait une première dans leur histoire, les Serbes devront venir à bout du Portugal.

Entendu...

"Notre force, c’est notre état d’esprit. Nous avons livré un match intense, comme il se devait. Cette performance va nous mettre en confiance. Aujourd’hui, nous avons pris plus de risques et nous avons mieux défendu. C’est ce qui nous a permis de faire la différence. Mon équipe a bien réagi. Nous étions au pied du mur, mais nous n’avons pas volé notre qualification pour les huitièmes de finale." - Carlos Chilavert, sélectionneur du Paraguay

Meilleurs moments en vidéo

À venir

Mercredi 22 septembre RFU - Viêt-Nam (Vilnius) Venezuela - Maroc (Kaunas) Jeudi 23 septembre Brésil - Japan (Kaunas) Argentine - Paraguay (Vilnius) Kazakhstan - Thaïlande (Kaunas) Vendredi 24 septembre Portugal - Serbie (Kaunas) Espagne - République tchèque (Vilnius) Ouzbékistan – RI Iran (Vilnius)