Groupe B - Zone Asie : les joueurs à suivre

1 sept. 2021
  • FIFA.com poursuit l'analyse des joueurs vedettes du troisième tour en Asie

  • Tour d'horizon des joueurs à suivre du Groupe B

  • Six joueurs appelés à briller dans leur équipe

La compétition préliminaire de la zone asiatique pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ a atteint sa phase décisive. Disputés du 2 septembre 2021 au 29 mars 2022, les 60 matches du troisième tour définiront les quatre représentants du continent à l’épreuve mondiale. Pour cette dernière phase, les 12 équipes en lice sont réparties en deux groupes. À quelques heures du coup d'envoi le 2 septembre, FIFA.com se penche sur les joueurs qui tenteront de concrétiser les rêves mondialistes de leurs pays. Après l'analyse du Groupe A, nous nous tournons vers le Groupe B. .

Maya Yoshida JPN

Maya Yoshida - Japon

Défenseur, 33 ans Défenseur fiable, Yoshida a joué un rôle déterminant dans les succès du Japon ces dix dernières années. Membre de l'équipe sacrée en Coupe d'Asie de l'AFC 2011 et finaliste de l'épreuve il y a deux ans aux Émirats Arabes Unis, il a également pris part à Brésil 2014 et Russie 2018. Yoshida était aussi l'un des Samouraïs Bleus de plus de 23 ans engagés dans le Tournoi Olympique de Football Masculin, Tokyo 2020. Outre sa riche expérience internationale, il a évolué dans de grands championnats européens, aux Pays-Bas, en Angleterre et en Italie, où il porte actuellement le maillot de la Sampdoria. .

Mathew Ryan AUS

Mathew Ryan - Australie

Gardien de but, 29 ans Vainqueur de la Coupe d'Asie de l'AFC 2015 en Australie, Ryan a disputé deux Coupes du Monde et la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017™. Il apporte un vécu crucial à une équipe qui a connu une cure de rajeunissement depuis l'arrivée du sélectionneur Graham Arnold. Pris en défaut une seule fois en six apparitions au deuxième tour des préliminaires asiatiques, il offre aux Socceroos l'assurance d'un dernier rempart solide dans leur quête de qualification mondialiste. .

Salem Al Dawsari KSA

Salem Al-Dawsari - Arabie Saoudite

Milieu de terrain, 30 ans Lancé en sélection en 2012, Al-Dawsari est l'une des valeurs sûres du football saoudien. Il a honoré sa première cape en marquant contre l'Australie lors des qualifications pour Brésil 2014. À Russie 2018, il a inscrit le but de la victoire dans le dernier match de groupe des siens face à l'Égypte. Par la suite, il a fait parler la poudre à cinq reprises en autant de matches sur la route du Qatar, confirmant son statut de principal atout offensif saoudien.

Wu Lei CHN

Wu Lei, RP Chine

Attaquant, 29 ans Lei est aujourd'hui le meilleur buteur de sa sélection. Pensionnaire de l'Espanyol Barcelone, il est le seul joueur expatrié de l'effectif chinois. Après ses débuts internationaux en 2010, il a participé à la campagne de qualification pour Russie 2018, ainsi qu'aux Coupes d'Asie 2015 et 2019. Il a disputé tous les matches du deuxième tour des préliminaires de Qatar 2022 et a inscrit huit buts en sept rencontres pour aider la Team Dragon à atteindre l'ultime phase de la compétition.

Abdul Aziz Al Maqbali OMA

Abdulaziz Al-Muqbali, Oman

Attaquant, 32 ans Depuis le remaniement de l'effectif par l'entraîneur croate Branko Ivankovic, qui a disposé de la vieille garde, dont les vétérans Ali Al-Habsi et Ahmed Mubarak, Abdulaziz Al-Muqbali est le joueur le plus expérimenté de la sélection. Entré dans la cour des grands en 2011, l'attaquant a marqué deux buts dans les qualifications pour Brésil 2014 et pour Russie 2018. À nouveau auteur de deux réalisations dans les préliminaires actuels, Al-Muqbali, qui a porté les couleurs de clubs saoudiens, émiratis et qataris, est la clé de voûte de l'équipe d'Ivankovic.

Que Ngoc Hai VIE

Quy Ngoc Hai, Viêt-Nam

Défenseur, 28 ans Hai doit à ses prouesses physiques de s'être fait une place en sélection après ses débuts internationaux en 2014. Nommé capitaine lors de la Coupe d'Asie 2019, il a aidé les siens à atteindre les quarts de finale aux dépens de la Jordanie, vaincue à l'issue d'une séance aux tirs au but. Il a participé à tous les matches du deuxième tour et contribué de deux buts à l'accession des Golden Stars à l'ultime phase des qualifications asiatiques pour la première fois de leur histoire.