Le football bolivien récolte les fruits du Programme FIFA Forward

12 nov. 2021
  • La Fédération bolivienne a modernisé les infrastructures de deux associations régionales grâce au programme FIFA Forward

  • 836 988,73 USD provenant de FIFA Forward ont été investis dans les deux projets

  • La rénovation des installations est destinée à stimuler le développement du football de jeunes et féminin

Au 16ème siècle, Potosi était considérée comme l'une des premières villes mondiales. À la pointe de l'innovation industrielle, elle était renommée pour ses mines d'argent et avait été décrite comme un "objet de rêves" par Don Quichotte, avant d'être victime du déclin de la production du métal blanc quelque 200 ans plus tard. Cette région isolée située sur les hauts plateaux andins est aujourd'hui inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Avec le soutien du programme de développement FIFA Forward, la Fédération bolivienne de football (FBF) a voulu donner à la ville une nouvelle raison de se réjouir en rénovant le stade local qui datait de 1958. L'Association de football de Potosi (AFP), une organisation régionale affiliée à la FBF, gèrera les infrastructures. Un terrain synthétique et des installations flambant neuf, dont les tribunes, les vestiaires et les salles de bain, seront mis à la disposition des compétitions régionales et des entraînements des 34 clubs affiliés, ainsi que des activités de développement des compétences des arbitres et entraîneurs.

FIFA Forward Development Programme in Bolivia

Pour marquer l'occasion, la FBF et l'AFP ont organisé un festival pour les académies locales, dont plus de 100 garçons et filles sont venus célébrer le pouvoir du football. Lors de la cérémonie d'inauguration, les costumes, danses et mets traditionnels ont été à l'honneur pour commémorer cette journée historique. L'ancien attaquant bolivien, Marco Antonio Etcheverry, a été impressionné par ce qu'il a vu. "C'est une pelouse magnifique. Nous avons deux équipes en première division et leurs terrains étaient en mauvais état", commente-t-il. "Je n'ai jamais vu ça de mon temps. J'espère que les enfants et les jeunes en profiteront pleinement. C'est une bénédiction pour eux." Cristian Quiroga Villafuerte, directeur du développement de la FBF, a fait ressortir les avantages de cette initiative pour la communauté locale. "Les garçons, les filles et les adolescents prennent part au festival du football. De plus, Potosi ne possède que deux installations sportives en conformité avec l'ensemble des règles relatives à la dimension des terrains : le stade principal et cette enceinte, qui appartient à l'Association de football de Potosi. L'impact social est donc très positif." "Avant la mise en œuvre du projet FIFA Forward, nous n'avions pas ce terrain et nous ne pouvions pas accueillir de match. Maintenant, des séances d'entraînement s'y déroulent matin et soir, y compris celles des deux clubs professionnels de la ville."

Par ailleurs, le football féminin est désormais une priorité dans la région bolivienne de Pando, notamment à Cobija, connue pour ses conditions climatiques extrêmes et sa proximité avec la forêt amazonienne. La capitale la plus isolée du pays est devenue un lieu important de développement du football. La FBF et l'Association de football de Pando (APF) ont déployé des efforts considérables pour rénover le centre technique de la FBF, qui ne remplissait plus les critères nécessaires à la pratique sportive. L'apport du programme FIFA Forward a permis d'installer des projecteurs, de construire des tribunes en béton, et de réaménager les vestiaires, les salles de bain et les bureaux afin de satisfaire à toutes les normes en vigueur. Dans une contrée où les températures sont très élevées pendant le plus clair de l'année, pouvoir jouer au football le soir offre un environnement sûr à tous les joueurs. Si les équipes nationales boliviennes peuvent l'utiliser, l'objectif premier du centre technique est de fournir des installations modernes aux compétitions féminines et masculines régionales et aux activités de football de base, en vue de stimuler la participation dans le département. Lors de l'inauguration, l'APF a profité de la proximité avec le Brésil pour organiser un match de football féminin entre l'équipe locale de Cobija et le Du Bola F.C., un club de la ville voisine de Brasileia.

FIFA Forward Development Programme in Bolivia

Le vice-président de la FBF, Marco Rodriguez, a estimé que les nouvelles installations auraient d'importantes retombées positives. "Les habitants de Cobija ont toujours suivi le football. Nous sommes nés avec un ballon dans le cœur. Grâce à la FIFA, nous avons un stade pour toute la population de la ville qui nous a soutenus pendant plus de dix ans. C'est sans précédent. Nous ne l'oublierons pas de sitôt, car ces installations vont nous permettre de former nos enfants et de faire progresser les équipes féminines et masculines.é Nous espérons que la FIFA pourra en construire davantage, non seulement à Pando, mais partout ailleurs dans le monde du football. Nous savons qu'elle a des projets aux quatre coins de la planète. C'est pourquoi elle souhaite que le football soit notre plus grand atout." Le président de la FBF, Fernando Costa, a souligné l'importance de moderniser les infrastructures du football bolivien. "La rénovation du stade de Potosi et du centre technique de Cobija témoigne de notre engagement à améliorer les conditions du développement de notre sport. Nous voulons réorganiser le football bolivien en concentrant nos efforts sur le football de base, de jeunes et féminin. Merci à la FIFA et à son président, M. Gianni Infantino, qui nous aident à faire de nos rêves une réalité par le biais du programme FIFA Forward."