La FIFA entend renforcer sa présence dans le monde des jeux vidéo et de l’eSport

15 oct. 2021
  • Après la conclusion d’une vaste évaluation stratégique du secteur du divertissement électronique, la FIFA envisage avec beaucoup d’optimisme son avenir à long terme dans le marché des jeux vidéo et de l’eSport

  • Pour les parties prenantes du football, les jeux vidéo et de l’eSport ne devraient à l’avenir pas dépendre d’une seule partie contrôlant et exploitant l’ensemble des droits.

La FIFA entend adopter un nouveau positionnement commercial dans le domaine des jeux vidéo et de l’eSport, afin de s’assurer qu’elle est la mieux placée pour prendre des décisions qui profitent à toutes les parties prenantes du football. En ce qui concerne le football en particulier, la FIFA envisage l’avenir des jeux vidéo et de l’eSport avec optimisme et enthousiasme, et il est clair que cet espace doit être occupé par plus d’une seule partie prenante exploitant tous les droits. Les entreprises de technologie et de téléphonie mobile se livrent aujourd’hui une concurrence féroce pour s’associer à la FIFA, à ses plateformes et ses tournois mondiaux. En conséquence, la FIFA a pris contact avec divers acteurs du marché, notamment des développeurs, des investisseurs et des analystes, afin d’élaborer une vision à long terme du secteur des jeux vidéo, de l’eSport et du divertissement interactif. L’instance entend ainsi s’assurer de travailler avec des partenaires adéquats et dotés des compétences spécialisées requises afin de pouvoir offrir aux supporters et aux consommateurs la meilleure expérience et les meilleures offres possibles. Partout dans le monde, les jeux vidéo et l’eSport connaissent une croissance sans pareille, comme l’illustre la diversité des types de jeu existants ou qui voient régulièrement le jour. Il est donc essentiel pour la FIFA et ses parties prenantes de maximiser toutes les opportunités futures pour les amateurs de football et de jeux vidéo. La FIFA a également le devoir de tirer pleinement profit des opportunités inhérentes qui sont apparues ces dernières années afin de soutenir ses 211 associations membres. Dans le cadre de cette stratégie, l’instance dirigeante du football mondial s’engage à continuer d’organiser des tournois eSports sous l’égide de sa nouvelle marque : FIFAe (www.fifa.gg). La relation que le marché des jeux vidéo et de l’eSport a développé au fil du temps avec le mot « FIFA » montrent clairement que les jeux de football et la FIFA sont intrinsèquement liés. Par ailleurs, la FIFA estime que le chevauchement entre ses compétitions virtuelles et réelles devrait être davantage exploité. À cet égard, la FIFA se réjouit de pouvoir utiliser la Coupe du Monde de la FIFA™ (et son audience cumulée de 4 milliards de téléspectateurs) et la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ (et son audience cumulée de 1,2 milliard de téléspectateurs) comme plateformes de lancement et d’intégration pour de nouveaux jeux passionnants et des offres eSports inédites. Une vidéo récente de la marque FIFAe peut être visionnée ici :