La FIFA et l’OMS célèbrent les deux ans de leur protocole d’accord

4 oct. 2021
  • Le pouvoir du football utilisé pour promouvoir la santé dans le monde

  • Protocole d'accord historique signé le 4 octobre 2019

  • Le partenariat a lancé plusieurs campagnes de santé

Au cours de la période la plus délicate que le monde ait connue ces dernières années au niveau sanitaire, la FIFA et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) célèbrent ce 4 octobre 2021 deux ans d’une collaboration établie dans l’optique de promouvoir et protéger l’intégrité physique et mentale de la population mondiale. La signature en 2019 d’un protocole d’accord d’une durée de quatre ans a marqué le début d’une série d’initiatives visant à promouvoir l’activité physique, aborder les problèmes de santé mentale, sensibiliser aux diverses mesures de santé publique et favoriser un accès équitable au dépistage, au traitement et à la vaccination dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. La FIFA et l’OMS se sont ainsi associées à maintes occasions, notamment lors d’événements de la FIFA, pour faire passer divers messages et recommandations incitant la population à adopter un mode de vie sain pendant la pandémie, mais aussi après. Dans le cadre de leur engagement commun en faveur de la santé, la FIFA et l’OMS ont utilisé le pouvoir du football et des compétitions de la FIFA pour soutenir tous les habitants de la planète via des campagnes ou la mise à disposition de ressources.

Pour Gianni Infantino, Président de la FIFA, le partenariat entre la FIFA et l’OMS marque un avant et un après dans l’histoire de la coopération entre le monde du sport et de la santé. "Le lien fort que nous entretenions avec l’OMS est devenu encore plus solide avec la pandémie. Pour la FIFA, c’est un privilège de pouvoir contribuer à la diffusion partout dans le monde de recommandations essentielles à la survie des individus, que ce soit par le biais de campagnes, de compétitions ou, plus généralement, du pouvoir du football. Je profite de l’occasion pour remercier chaleureusement le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, mais aussi toutes les personnes au sein de l’OMS qui ont permis de créer un monde plus sûr et plus sain grâce à leur engagement. Je suis impatient de travailler avec elles sur de nouveaux projets." Pour le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS : "Le partenariat entre la FIFA et l’OMS a montré combien le football pouvait encourager les populations à adopter un style de vie plus sain et plus sûr. L’OMS a hâte de poursuivre cette collaboration avec la FIFA et de promouvoir et protéger la santé de tout un chacun au cours des années à venir." Tout en rappelant les conséquences planétaires de cette pandémie qui a touché stars du football, dirigeants et communautés du monde entier, les FIFA Legends, ainsi que plusieurs joueurs et joueuses en activité, ont fait passer depuis leur domicile des messages essentiels sur les comportements à adopter pour rester en bonne santé. La campagne "Passe le message pour éliminer le coronavirus", première d’une longue série d’initiatives menées à bien par les deux institutions, visait à préserver la santé de tous conformément aux recommandations de l’OMS. Elle s’appuyait pour ce faire sur les cinq messages clés suivants : se laver les mains, se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement, éviter de se toucher le visage, garder ses distances et rester chez soi lorsqu’on ne se sent pas bien. Parmi les stars du ballon rond ayant participé aux diverses initiatives, on retrouve Alisson Becker, ambassadeur de bonne volonté de l’OMS pour la promotion de la santé, Lionel Messi, Gary Lineker et Youri Djorkaeff, directeur général de la Fondation FIFA. .

Il y a eu ensuite #BeActive, une initiative encourageant les populations à adopter un mode de vie actif, à base d’exercices physiques adaptés aux restrictions et autres mesures mises en place par les autorités. Dans le cadre d’un projet commun avec les Nations Unies, la FIFA et l’OMS ont lancé une campagne spéciale à l’occasion de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix (6 avril 2020), avec en figure de proue Marcus Rashford, joueur de Manchester United, et Trent Alexander-Arnold, joueur du Liverpool FC. En réponse à la forte hausse des cas de violence domestique faite aux femmes et aux enfants pendant la pandémie, la FIFA, l’OMS et la Commission européenne ont lancé #SafeHome, avec la participation de l’Union africaine. Cette campagne vidéo offre des recommandations pratiques et rappelle les numéros nationaux à joindre en cas d’urgence. Les FIFA Legends Kelly Smith, Vítor Baía et David James figurent parmi les personnalités ayant apporté leur soutien à cette cause centrale. Lorsque la réponse sanitaire a évolué et que les vaccins ont fait leur apparition, la FIFA et l’OMS se sont alliées une nouvelle fois pour promouvoir un accès équitable à la vaccination, élément clé de la lutte contre la pandémie, mais aussi à d’autres ressources essentielles. Lors de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2020™, Michael Owen, FIFA Legend et ancien attaquant anglais, a appelé, dans le cadre de l’initiative #ACTogether, à ce que chacun puisse avoir accès aux ressources susceptibles de lui sauver la vie (dépistage, traitement, vaccin, etc.) en lien avec le Covid-19.

La campagne actuellement menée par la FIFA et l’OMS est la plus complète jamais réalisée depuis la signature du protocole d’accord. #ReachOut vise à sensibiliser sur les troubles mentaux par le biais de plusieurs témoignages saisissants, dont ceux de FIFA Legends, à fournir des recommandations sur le sujet, ainsi qu’à diffuser les coordonnées des organismes d’aide. Des versions régionales ont été élaborées en collaboration avec l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et la Commission européenne. Parmi les personnalités ayant contribué à la campagne, on trouve Marvin Sordell, ancien joueur de Premier League anglaise, Fara Williams, légende de l’équipe nationale féminine d’Angleterre, Laura Georges, secrétaire générale de la Fédération Française de Football, Roberto Martínez, sélectionneur de la Belgique, et Teresa Enke, qui a fait de la lutte contre les troubles mentaux son cheval de bataille depuis le suicide de son mari, l’ancien gardien international Robert Enke. La campagne a été diffusée récemment dans le cadre de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Lituanie 2021™ et de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Russie 2021™. La FIFA et l’OMS s’associeront encore lors de la Coupe Arabe de la FIFA 2021™, qui débutera le 30 décembre prochain, à travers plusieurs initiatives visant à diffuser des messages clés de santé mentale grâce au pouvoir du football.