Cuper veut faire rugir les Léopards

  • La RD Congo rêve d’une qualification à la Coupe du Monde de la FIFA

  • Dans le Groupe J aux cotés de la Tanzanie, du Bénin et de Madagascar

  • Hector Cuper évoque les ambitions de son équipe

Les années passent et le rêve est le même pour les Congolais. Si le pays, qui s’appelait à l’époque le Zaïre, a été à Allemagne 1974 la première nation d’Afrique sub-saharienne à participer à une phase finale de Coupe du Monde de la FIFA, il poursuit en vain le rêve de réitérer son exploit depuis près d’un demi siècle. 

Alors que le coup d’envoi du deuxième tour des éliminatoires de Qatar 2022 approche, Hector Cuper, le nouveau sélectionneur des Léopards depuis le mois de mai, espère trouver la clé pour vers l’accomplissement de ce rêve. 

Pour cela, le technicien argentin de 65 ans devrai relancer la machine congolaise qui tourne au ralenti avec des résultats qui lui ont valu de perdre quatre rangs au dernier classement FIFA/Coca-Cola et de pointer à la 65ème place, au 12 rang à l’échelle du continent. 

Après avoir échoué à se qualifier à la Coupe d’Afrique des Nations 2021, une première depuis dix ans, la RD Congo présente un bilan d’une défaite et un match nul sous les ordres Cuper. ‘’Nous avons tiré des conclusions importantes après nos deux derniers matchs amicaux et on s’évertue à apporter des corrections. Un seul obstacle à nos prétentions, c’est le facteur temps. Nous travaillons l’intensité et la cohésion du groupe et nous restons concentrés sur nos prochains adversaires’’, souligne-t-il au micro de FIFA.com

Cuper a reçu pour mission de qualifier son équipe à la prochaine Coupe du Monde de la FIFA, un challenge qui a piqué son envie. ‘’L’absence de ce pays depuis 47 ans a décuplé ma motivation au moment où j’ai accepté ce poste. Aujourd’hui, je bénéficie de bonnes conditions de préparation et je reste optimiste‘’. 

Expérience égyptienne

En reconstruction, la RD Congo fait tout de même office de favori dans le Groupe J en compagnie de la Tanzanie, du Bénin et de Madagascar. Hector Cuper, qui a disputé Russie 2018 avec l’Égypte, croit en sa bonne étoile. ’’Participer à une Coupe du Monde reste quelque chose d’unique. C’est pourquoi je me dois de transmettre à mes joueurs cette grinta exceptionnelle que seul un tel évènement procure’’.  

Cuper, qui a également mené les Pharaons jusqu’en finale de la CAN 2017 après trois éditions manquées, reste modeste. ’’L’Afrique est un continent immense. Nous avons obtenu de bons résultats certes, mais cela ne veut pas dire que j’ai de l’expérience dans le football africain. Le jeu change d’un pays à l’autre bien que les règles du football soient les mêmes pour tout le monde’’ explique-il. 

Les Léopards feront leur entrée en lice dans ces éliminatoires ce jeudi 2 septembre, face à la Tanzanie. Un match qui se disputera à domicile, au Stade TP Mazembe, et qui donnera le ton de cette campagne. ‘’Ce que j’espère vraiment c'est que tout le monde soit convaincu que c'est possible. Nous devrons être solidaires et extrêmement motivés car ce sera pour la joie et le plaisir du peuple congolais’’, conclut-il.