Choc au sommet et programme corsé

4 sept. 2021
  • Deux journées au programme dans la Zone Amérique du Sud

  • Le Brésil survole les débats mais l’Argentine n’a pas dit son dernier mot

  • Programme corsé pour l'Équateur, troisième

Les qualifications de la Zone Amérique du Sud pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ reprennent du service avec un programme inhabituel : dans les prochains jours, les équipes disputeront les matches de la sixième puis de la dixième journée. À l’issue de la période internationale de septembre, les sélections sud-américaines auront donc parcouru la moitié de la route qui mène au Qatar.

Depuis le début de cette compétition préliminaire, le Brésil et l’Argentine ne montrent aucun signe de faiblesse. De son côté, l’Équateur pointe actuellement en troisième position mais, à l’instar des autres concurrents, il ne semble pas à l’abri de baisses de régime.

Le programme (en heure locale)

Dimanche 5 septembre (6ème journée) Brésil – Argentine (16h00) Équateur – Chili (16h00) Uruguay – Bolivie (19h00) Paraguay – Colombie (18h00) Pérou – Venezuela (20h00)

Jeudi 9 septembre (10ème journée)

Uruguay – Équateur (19h30) Paraguay – Venezuela (18h30) Colombie – Chili (18h00) Argentine – Bolivie (20h30) Brésil – Pérou (21h30)

À savoir

L’Argentine veut freiner la Seleçao

Avec sept victoires consécutives, le Brésil a pris son meilleur départ dans les qualifications sud-américaines depuis l’adoption de ce format, pour l’édition 1998. Il compte pour l'heure six points d’avance sur l’Argentine, également invaincue, qu’il accueille ce dimanche. Si la Seleçao venait à s'imposer, on voit mal qui pourrait encore l'empêcher d’être du voyage au Qatar.

Toutefois, l’Albiceleste se présente, elle aussi, dans d’excellentes dispositions. Pour preuve, elle n’avait jamais affiché une telle série d’invincibilité dans ces préliminaires. Un succès en terre brésilienne, associé à une victoire contre la Bolivie quelques jours plus tard, aurait certainement pour effet de dégager la route vers la qualification. Mais, à l’inverse, tout faux-pas risque d’être exploité par ses nombreux poursuivants.

Paraguay's David Martinez (L) and Ecuador's Byron Castillo vie for the ball during their South American qualification football match for the FIFA World Cup Qatar 2022 at the Rodrigo Paz Delgado Stadium in Quito on September 2, 2021. (Photo by Dolores Ochoa / POOL / AFP) (Photo by DOLORES OCHOA/POOL/AFP via Getty Images)

Des poursuivants qui se cherchent

Cette affiche entre les deux premiers du classement représente une opportunité en or pour plusieurs formations ambitieuses. 

Vainqueur du Paraguay lors de sa dernière sortie, l’Équateur occupe actuellement la troisième place. S’il est assuré de figurer parmi les cinq premiers à l’issue des deux prochains rendez-vous, son programme s’annonce corsé : il reçoit le Chili, avant de se rendre en Uruguay, actuellement quatrième. 

La Colombie, cinquième, rend visite au Paraguay qui, après une entame prometteuse, semble avoir perdu ses repères. Elle accueillera ensuite une sélection chilienne à la peine au classement et qui doit en plus gérer deux déplacements en une semaine.

Colombia's Daniel Munoz (L) and Bolivia's Roberto Carlos Fernandez vie for the ball during their South American qualification football match for the FIFA World Cup Qatar 2022 at the Hernando Siles Olympic Stadium in La Paz on September 2, 2021. (Photo by Javier MAMANI / POOL / AFP) (Photo by JAVIER MAMANI/POOL/AFP via Getty Images)

Plus le droit à l’erreur

La Bolivie, pour sa part, affiche le même nombre de points que le Chili, mais elle se déplace à Montevideo et Buenos Aires, deux villes où elle n’a jamais gagné dans ces qualifications.

De son côté, le Pérou veut rebondir. La réception du Venezuela pourrait lui en fournir l’occasion, mais le déplacement suivant, sur le terrain du Brésil, s’annonce autrement plus compliqué. Néanmoins, un résultat positif chez les quintuples champions du monde pourrait constituer un tournant dans son parcours.

Enfin, la Vinotino, qui n’a toujours pas nommé son nouveau sélectionneur, entame deux déplacements en l’espace de quelques jours. Pour une équipe en mal de résultats, un tel programme n’a rien d’idéal. 

Peru's Renato Tapia shoots to score against Uruguay during the South American qualification football match for the FIFA World Cup Qatar 2022 at the National Stadium in Lima on September 2, 2021. (Photo by Daniel APUY / POOL / AFP) (Photo by DANIEL APUY/POOL/AFP via Getty Images)

Les stats

59 – Comme le nombre de matches sans défaite du Brésil à domicile dans les qualifications sud-américaines. La Seleçao affiche pour l’heure 47 victoires et 12 nuls. Dans les prochains jours, elle accueillera l’Argentine et le Pérou.

57 – Comme le nombre de matches sans victoire de la Bolivie en déplacement. Depuis sa victoire 7-1 au Venezuela en 1993, elle reste sur 8 nuls et 49 défaites. Peut-elle mettre fin à cette série en Uruguay ou en Argentine ?