2019 en chiffres

  • Un record d'affluence pour le football féminin

  • 53 buts en 50 matches pour Miedema en Angleterre, et pour Hegerberg en Europe

  • Qui sont les meilleurs buteurs internationaux de l’année ?

60739
spectateurs ont permis au choc entre l’Atlético de Madrid et le FC Barcelone de battre le record mondial d’affluence pour un match entre clubs féminins. Cet événement s’inscrit dans le cadre d’une année qui fera date dans l’histoire du football féminin. Quatre-vingt-dix-neuf ans auparavant, 53 000 personnes avaient assisté à la victoire de Dick Kerr Ladies sur St Helens.
55
ans s’étaient écoulés depuis la dernière victoire de l’Inde dans un match de Coupe d’Asie de l’AFC. Les Tigres Bleus ont mis fin à cette série de belle manière en signant leur plus large victoire dans cette compétition, face à la Thaïlande (4-1). Malgré cet échec d’entrée et le limogeage du sélectionneur Milovan Rajevac, les Éléphants de Guerre ont atteint la seconde phase du tournoi pour la première fois depuis 1972.
53
buts ont été inscrits cette année par Vivianne Miedema en 50 matches (club et équipe nationale confondus). À 22 ans, la Néerlandaise est devenue la meilleure buteuse de l’histoire des Pays-Bas pendant la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, effaçant des tablettes Manon Melis et ses 59 réalisations. Décisive à dix reprises (buts et passes décisives) contre Bristol City, elle a contribué à offrir à Arsenal la plus large victoire de l’histoire de la WSL (11-1). Aucune joueuse de l’élite anglaise n’avait jamais dépassé cinq gestes décisifs dans un même match.
50
matches en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA figurent désormais au compteur du gardien brésilien Mao, un chiffre qu’il a été le premier à atteindre lors de Paraguay 2019. Grâce au Portugal, à l’Italie et à la Russie, un continent - l'Europe en l'occurrence - a fait main basse sur le podium, une première dans cette compétition. Avec 8,94 buts par match, Paraguay 2019 égale par ailleurs le record offensif établi en 2006.
34
buts ont fait de Lionel Messi le meilleur réalisateur des cinq grands championnats européens en 2019. Robert Lewandowski (31), Kylian Mbappé (31), Jamie Vardy (29) et Karim Benzema (27) suivent au classement. Messi a également dépassé Cristiano Ronaldo pour s’adjuger son sixième titre de joueur de l’année à l’occasion des The Best FIFA Football Awards™ en septembre.
34
victoires consécutives, c’est le nouveau record du monde établi par la section féminine de Corinthians entre mars et septembre. Le précédent était détenu par The New Saints (27), une équipe masculine galloise, qui avait elle-même succédé à l’Ajax Amsterdam de Johan Cruyff. Corinthians entame l’année 2020 sur une série de 45 matches sans défaite.
34
ans après la dernière victoire du Canada sur les États-Unis, Alphonso Davies et Lucas Cavallini ont permis aux Canucks de renouveler l’exploit (2-0) en octobre, en Ligue des Nations de la CONCACAF.
33
buts en 34 matches avec Lyon, tel est le bilan d’Ada Hegerberg en 2019. La Norvégienne est devenue la première joueuse à signer un triplé en finale de la Ligue des champions féminine de l'UEFA. En octobre, elle comptait 53 buts en 50 matches dans cette compétition. Il n’en fallait pas moins pour ravir à l’Allemande Anja Mittag le titre de meilleure buteuse de l’histoire de la compétition. L’OL est resté invaincu tout au long de l’année 2019. L’équipe rhodanienne totalise 33 victoires, quatre nuls et cinq trophées sur cinq.
16
buts en 13 matches font d’Ali Mabkhout (Émirats Arabes Unis) le meilleur buteur international de l’année 2019 chez les hommes. Le reste du Top 10 se présente comme suit :
JoueurPaysButsMatchesRatio
Ali MabkhoutEmirats Arabes Unis16131,23
Almoez AliQatar15200,75
Cristiano RonaldoPortugal14101,40
Eldor ShomurodovOuzbékistan13140,93
Harry KaneAngleterre12101,20
Aleksandar MitrovicSerbie1191,22
Eran ZahaviIsraël11101,10
Tony KaltakVanuatu1061,67
Gagame FeniÎles Salomon1081,25
Teemu PukkiFinlande10101,00
Artem DyzubaRussie981,13
Serge GnabryAllemagne981,13
16
ans et 304 jours, c’est l’âge auquel Ansu Fati est devenu le troisième plus jeune buteur de la Liga espagnole, en 90 ans d'histoire. À 17 ans et 40 jours, l’international U-21 a battu le record établi par Peter Ofori-Quaye en 1997 pour devenir le plus jeune joueur à marquer en Ligue des champions de l’UEFA.
15
matches de suite, Josef Martinez a trouvé le chemin des filets en MLS, ce qui lui a valu de battre le record de Diego Valeri (9 matches). Seuls quatre joueurs dans le monde ont fait mieux dans des championnats de première division : Teodor Peterek et Gerd Müller (16 chacun), Josef Bican (19) et Lionel Messi (21).
12
victoires consécutives et 17 matches sans défaite (deux records en Coupe du Monde Féminine de la FIFA™) ont mené les États-Unis à la victoire sur les Pays-Bas en finale de France 2019. Megan Rapinoe a signé un but ou une passe décisive toutes les 48 minutes en moyenne pendant le tournoi. De son côté, Jill Ellis est devenue la première sélectionneuse à soulever deux fois le trophée mondial.
10
victoires en dix matches : l’Italie, qui était restée trois fois bloquée à neuf succès, n’avait jamais fait aussi bien sur une année calendaire. Pour la première fois depuis 1938 (en prenant uniquement en compte les années où trois matches ou plus ont été disputés), les Italiens bouclent leur parcours sur un sans-faute. À l’époque, ils avaient enchaîné huit succès pour s’adjuger leur deuxième Coupe du Monde de la FIFA™ consécutive.
9
fois, Erling Haaland a fait mouche contre le Honduras et a effacé le record du plus grand nombre de buts dans un match de Coupe du Monde U-20 de la FIFA. En 1997, le Brésilien Adailton avait marqué six fois lors d’un succès 10-3 sur la République de Corée. Le fils d’Alf-Inge Haaland a largement contribué au triomphe 12-0 de la Norvège. Les Scandinaves signent à cette occasion la plus large victoire de l’histoire du tournoi, devant le 10-0 infligé par le Brésil à la Belgique en 1997. L’attaquant du Borussia Dortmund est aussi devenu le premier joueur de moins de 20 ans à marquer lors de cinq matches consécutifs en Coupe d’Europe/Ligue des champions.
2,65
points par match, c’est la moyenne qu’affiche Liverpool en Premier League sur l'année 2019. Personne dans les cinq grands championnats européens n’a fait aussi bien. Les lauréats de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA™ n’ont perdu qu’une fois en championnat (2-1 contre Manchester City pour leur première sortie en 2019). Aucune autre équipe ne compte moins de quatre défaites.
ClubPoints par matchesMatchesVictoiresNulsDéfaites
Liverpool2,65373151
Manchester City2,42383026
FC Barcelone2,28392784
Paris Saint-Germain2,28392928
Bayern Munich2,21342365
Juventus2,19362475
RB Leipzig2,12342194
Inter Milan2,00362196
AS Rome1,973620115
Real Madrid1,904022108
Atlético de Madrid1,903921117
Borussia Dortmund1,883418106