111 buts et 7 merveilles pour un record

1 sept. 2021
  • Cristiano Ronaldo devient le meilleur buteur international de l'histoire du football masculin

  • En marquant contre la République d'Irlande, il a dépassé l'Iranien Ali Daei et ses 109 buts

  • FIFA.com passe en revue sept moments de gloire de Ronaldo sous le maillot du Portugal

Avec ses deux buts contre la République d’Irlande ce mercredi 1er septembre en match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, Cristiano Ronaldo a ajouté une ligne à l'interminable liste de ses records personnels en dépassant Ali Daei et ses 109 buts internationaux, un record détenu depuis 15 ans par le mythique buteur Iranien. Pour atteindre cette marque historique, Ronaldo, qui par la même occasion a égalé l'Espagnol Sergio Ramos pour devenir le joueur européen le plus capé, a pris son temps. Après un penalty manqué en première période, il a attendu la toute fin de rencontre, d'abord en égalisant à la 89ème minute, puis en marquant le but de la victoire dans le temps additionnel.

"Cet accomplissement récompense une carrière exceptionnelle de près de deux décennies représentant votre pays au plus haut niveau, ce qui témoigne de votre engagement et de votre dévouement considérables pour votre art et votre incroyable passion pour le football", a tenu a lui écrire le Président de la FIFA, Gianni Infantino. "En battant le record du nombre de buts dans le football international masculin, vous êtes devenu non seulement un héros national, mais une icône internationale et un modèle pour les joueurs joueurs du monde entier. Vos compétences et votre volonté constante d'amélioration méritent une reconnaissance et une admiration mondiales. Parabéns, Cristiano !" Pour fêter l'exploit inouï de l’attaquant lusitanien, FIFA.com revient sur sept moments parmi les plus marquants de sa carrière avec le maillot portugais.

Toute première fois Nous sommes le 20 août 2003. Le Portugal est tenu en échec chez lui contre le Kazakhstan. Luiz Felipe Scolari décide de lancer le jeune Cristiano, 18 ans seulement, en début de seconde période, à la place de son illustre ainé Luis Figo. Floqué de son numéro 16, celui qui vient de signer avec Manchester United, réalise une prestation éblouissante qui lui vaut d'être élu joueur du match, gagné 1-0 par les siens. Boulette et premier pion C'est le match d'ouverture de l'UEFA EURO 2004 au Portugal, pour qui la fête débute comme elle s'achèvera : par une défaite contre la Grèce. L'hôte est mené, Ronaldo entre après la pause et se laisse emporter par son enthousiasme en fauchant Yourkas Seïtaridis dans la surface. Penalty et avantage doublé pour les futurs vainqueurs de l'épreuve qui l'emportent malgré l'envolée de Ronaldo sur corner dans les arrêts de jeu (1-2), son tout premier but en rouge et vert, dans un style devenu depuis l'une de ses marques de fabrique.

m39gpnwmfrotzghjvwlt.jpg

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022

Cristiano Ronaldo : tous ses buts en Coupe du Monde

8 sept. 2020

Première mondiale Avec son numéro 17, Ronaldo entame sa première Coupe du Monde de la FIFA dans un fauteuil de titulaire sur le flanc droit, fort de ses sept buts en 12 matches de qualification. Il ouvre son compteur sur la scène mondiale en convertissant un penalty lors du deuxième match de poule contre l'Iran, gagné 2-0 par les Lusitaniens. Ce sera le seul but de la compétition pour Ronaldo malgré un beau parcours des Portugais jusqu'en demi-finale contre la France. Fin de disette sauce ketchup Même s'il sort d'une superbe première saison avec le Real Madrid, c'est en proie au doute que le capitaine portugais aborde le Mondial sud-africain, lui qui n'a pas pas fait trembler les filets depuis 16 mois avec la sélection. "Les buts, c'est comme le ketchup : quand il y en a, ils viennent tous en même temps", annonce-t-il en conférence de presse avant l'entrée en lice du Portugal contre la Côte d'Ivoire contre qui il restera à nouveau muet (0-0) avant de retrouver le sourire six jours plus tard avec un but et une passe décisive contre la RDP Corée (7-0). Une embellie de courte durée puisque les Portugais sortent dès les huitièmes de finale contre l'Espagne (1-0).

Cristiano Ronaldo of Portugal follows the ball as he scores his team's sixth goal

Chapeau l'artiste Après une campagne de qualifications poussive pour Brésil 2014, les Portugais sont contraints de jouer les barrages contre la Suède. Auteur du but de la victoire à l'aller (1-0), Ronaldo sort le feu d'artifice au match retour en répondant au doublé de Zlatan Ibrahimovic par un triplé retentissant, qui qualifie le Portugal pour sa sixième Coupe du Monde, et lui permet accessoirement de battre le record de buts en sélection de Pauleta (47 buts). Hélas pour les Portugais, il connaîtront un nouveau Mondial décevant avec une sortie dès le premier tour, avec un Ronaldo diminué par une blessure au genou. La consécration européenne Après un départ poussif à l'UEFA EURO 2016, le Portugal connait une montée en puissance sous l'impulsion d'un Ronaldo impliqué et efficace, qui a porté son équipe jusqu'en finale avec notamment une prestation éblouissante contre le Pays de Galles (2-0) dans le dernier carré, où il a été Homme du match avec un but et une passe décisive au nez et à la barbe de son compère du Real, Gareth Bale. En finale contre la France, il quittera prématurément les siens après un choc avec Dimitri Payet mais se montrera très actif sur le bord du terrain pour pousser les siens à la consécration : le premier titre du pays grâce à un but d'Eder dans la prolongation (1-0).

hxmv8wsanqpeksslt4oc.jpg

L'heure espagnole Dans sa carrière, Ronaldo a inscrit neuf triplés pour le Portugal. Le plus mémorable est sans doute celui du 15 juin 2018, au Fisht Olympic Stadium contre l'Espagne (3-3). Penalty obtenu et transformé pour l'ouverture du score, frappe lointaine du gauche, égalisation de dernière minute sur un coup franc somptueux… toute la panoplie du super héros portugais est de sortie dans ce derby ibérique. Ronaldo devient le premier joueur de l'histoire à marquer dans huit tournois majeurs internationaux consécutifs (Coupe du Monde et EURO) et le quatrième a marquer au moins un but lors de quatre Coupes du Monde différentes après Miroslav Klose, Uwe Seeler et Pelé. Hélas pour lui, la fête mondiale sera à nouveau écourtée avec une sortie dès les huitièmes de finale contre l'Uruguay (2-1).

k4klw8kjuyh4hh7dwpgv.jpg

2018 FIFA World Cup Russia™

Résume : Portugal 3:3 Espagne

15 juin 2018