Media Release

Federation Internationale de Football Association

FIFA Strasse 20, P.O Box 8044 Zurich, Switzerland, +41 (0) 43 222 7777

La FIFA dépose une plainte pénale en relation avec le projet de musée 

22 déc. 2020

La FIFA a déposé une plainte pénale auprès du procureur du canton de Zurich après qu’une enquête menée par des experts externes a fait apparaître des preuves de mauvaise gestion criminelle présumée visant l’ancienne direction de la FIFA et des entreprises nommées par cette dernière dans le cadre du projet "Haus zur Enge".

La plainte fait état de l’implication directe de l’ancien Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, ainsi que de plusieurs autres individus dans des activités relatives aux accords signés en lien avec le bâtiment, situé dans le centre-ville de Zurich. Elle relève également que le coût total du projet s’élève à CHF 500 millions et que l’ancienne administration de la FIFA a consacré CHF 140 millions à la rénovation et la modernisation d’un bâtiment dont l’instance n’est pas propriétaire, tout en s’engageant dans un contrat de location à long terme supérieur à la valeur du marché, qui coûtera à la FIFA un total de CHF 360 millions d’ici à la date d’expiration dudit contrat en 2045. Ce demi-milliard de francs suisses aurait pu et dû être consacré au développement du football mondial.

"En raison des sommes considérables investies dans le musée et du mode de fonctionnement général de l’ancienne direction de la FIFA, un audit judiciaire a été effectué afin de découvrir ce qu’il s’était réellement passé", a indiqué Alasdair Bell, Secrétaire Général adjoint de la FIFA (administration). "Cet audit a révélé de nombreuses instances de mauvaise gestion ainsi que des circonstances suspectes, dont certaines pourraient être de nature criminelle et doivent pas conséquent faire l’objet d’une enquête approfondie par les autorités compétentes. Nous sommes arrivés à la conclusion que nous n’avions pas d’autre choix que de signaler cette affaire au procureur général, car la direction actuelle de la FIFA a des responsabilités fiduciaires vis-à-vis de l’organisation et entend les assumer pleinement, même si sa devancière est bien loin d’en avoir fait de même."

L’examen particulièrement complexe de tous les documents relatifs au projet "Haus zur Enge" – un bâtiment de dix étages situé dans le quartier zurichois d’Enge et qui comprend 3 000 m2 de surface d’exposition, des espaces événementiels, des salles de restauration, 34 appartements ainsi que des bureaux pouvant accueillir environ 140 employés – a maintenant abouti au dépôt en mains propres d’une plainte pénale auprès du procureur du canton de Zurich.

L’administration actuelle de la FIFA entend également soumettre à la Commission d’Éthique indépendante toute la documentation relative à ce dossier afin que cette dernière puisse initier les investigations qu’elle jugera nécessaire.

La FIFA continuera en outre à coopérer avec les autorités en Suisse et partout dans le monde afin que les personnes qui ont porté atteinte au football répondent de leurs actes.