Nelsen évoque l'importance de la planification des déplacements et du repos

7 oct. 2021
  • L'ancien défenseur de la Nouvelle-Zélande Ryan Nelsen estime que les joueurs peuvent atteindre un haut niveau de performance lorsque les déplacements sont bien gérés

  • Le capitaine des All Whites à Afrique du Sud 2010 estime également que la croissance de la Coupe du Monde est une source de motivation pour les petits pays

  • L'augmentation de la compétitivité mondiale est un objectif clé de la Vision 2020-2023 du Président

L'ancien capitaine de la Nouvelle-Zélande, Ryan Nelsen, estime que la réduction de l'impact des déplacements sur de longues distances devrait être une considération essentielle lors de la révision du nouveau calendrier international des matches. Défenseur central expérimenté, Nelsen a porté le brassard de capitaine de la Nouvelle-Zélande lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2010™, où les All Whites sont restés invaincus pendant la phase de groupes. Afrique du Sud 2010 a été le point culminant d'une carrière internationale qui s'est étendue sur 13 ans et qui a compté également le Tournoi Olympique de Football Masculin 2008. La qualification des All Whites pour Afrique du Sud 2010 a permis au football de bénéficier d'une couverture sans précédent en Nouvelle-Zélande, nation plus connue pour son amour du rugby. Nelsen estime également qu'il est essentiel, pour la poursuite de la croissance mondiale de la discipline, de donner à de nouvelles nations la possibilité de participer à une Coupe du Monde.

Installé en Angleterre pendant une grande partie de sa carrière, notamment pendant sept saisons aux Blackburn Rovers, Nelsen connaît mieux que quiconque les défis posés par les déplacements sur de longues distances. "En passant de la Nouvelle-Zélande à l'endroit où je jouais en Angleterre, je ne pouvais pas être plus éloigné", raconte Nelsen. "Vous voulez tellement jouer pour votre pays dans les principaux tournois et les grands matches que vous faites des sacrifices." "Mais les sacrifices se font sur votre corps, car dès que vous retournez dans votre club, il paie votre salaire, donc on attend de vous que vous répondiez présents et que vous donniez tout. Ça vous épuise physiquement et mentalement au bout d'un moment”, précise-t-il. "Si nous pouvons d'une manière ou d'une autre limiter le nombre de kilomètres que les joueurs parcourent dans le monde, je pense que cela profitera à tout le monde."

NELSPRUIT, SOUTH AFRICA - JUNE 20: Ryan Nelsen (C) of New Zealand smiles as he waits in the tunnel prior to the 2010 FIFA World Cup South Africa Group F match between Italy and New Zealand at the Mbombela Stadium on June 20, 2010 in Nelspruit, South Africa. (Photo by Ryan Pierse - FIFA/FIFA via Getty Images)

Nelsen ajoute qu'il est essentiel pour les fans de laisser aux joueurs la possibilité de donner le meilleur d'eux-mêmes. "Vous devez protéger les joueurs mentalement et physiquement, car les fans et tout le monde veulent les voir au sommet de leur forme et donner tout ce qu'ils peuvent. “ "S'ils passent beaucoup de temps dans les avions, c'est épuisant. Les différents fuseaux horaires et ce genre de choses affectent leur productivité sur le terrain et cela n’est souhaitable pour personne", conclut-il.