Quatre-vingt clubs palestiniens ont bénéficié du Plan d'aide de la FIFA contre le Covid-19

  • Les sommes versées ont permis de financer des tests et des protocoles sanitaires

  • Les salaires des joueurs ont également été couverts

  • Une manne qui a aussi profité au football féminin

La Palestine a choisi de mettre l’argent du Plan d'aide de la FIFA contre le Covid-19 au service de 80 clubs professionnels et amateurs, afin d’atténuer les conséquences financières de la pandémie. La Fédération palestinienne de football (PFA) a ainsi permis à un certain nombre de clubs de débuter la saison 2020/21, disputée sous le slogan : "La santé d’abord".

Les subventions ont notamment contribué au financement de tests et à la mise en œuvre des protocoles sanitaires, au paiement des salaires des joueurs (pour les clubs professionnels) et aux frais de déplacement. Cet argent était d’autant plus bienvenu que, durant la pandémie, les revenus commerciaux ont fortement chuté.

Approuvé par le Conseil de la FIFA en juin 2020, le plan d'aide de la FIFA contre le Covid-19 a mis à la disposition des 211 associations membres et des six confédérations la somme de 1,5 milliard USD pour compenser les pertes financières liées à la pandémie.

Chaque association membre pouvait, en outre, prétendre à une subvention de solidarité de 1 million USD en deux versements, ainsi qu’à une subvention spécifique de 500 000 USD réservée au football féminin.

Palestinian clubs benefit from FIFA COVID-19 funding

"Nous sommes très reconnaissants à la FIFA de l’aide qu’elle nous a apporté pendant cette pandémie", déclare Firas Abu Hilal, le secrétaire général de la PFA.  

"Ces sommes ont permis aux clubs de couvrir leurs dépenses, notamment les salaires des joueurs des entraîneurs. Elles ont en outre servi à payer les frais médicaux et à acquérir l’équipement nécessaire pour participer aux compétitions, à un moment où de nombreux sponsors ont cessé leur soutien et où beaucoup de sources de revenus se sont taries." 

La PFA a finalement choisi de répartir les sommes entre les pensionnaires de Pro League palestinienne et les clubs engagés dans les différents championnats régionaux.

La pandémie a interrompu la saison 2019/20 au mois de mars, mais le championnat s'est achevé trois mois plus tard. Un temps retardé, l’exercice 2020/21 a débuté en octobre, pour s’achever en avril 2021.

Palestinian clubs benefit from FIFA COVID-19 funding

Pour ce qui est du football féminin, la PFA a utilisé les fonds perçus pour organiser des stages pour les sélections U-20 et U-17, mais aussi pour relancer le championnat de football à sept (qui regroupe huit clubs) et le championnat national féminin (dix clubs).

Cet argent contribuera également à la création de deux championnats de futsal U-14 et à l’organisation d’un séminaire pour les entraîneures et les dirigeantes.