Le système des transferts et le calendrier des matches évoqués lors d'une rencontre entre la FIFA et la communauté du football mondial

24 nov. 2021
  • Les échanges ont porté sur l'avenir du calendrier international des matches, dans le cadre d'une vaste consultation

  • Des pistes de réflexion sur la réforme du système de transferts, suite au rapport du Parlement européen

  • Des acteurs de tous les domaines du football professionnel invités à s'exprimer

La FIFA et des acteurs de tous les secteurs du football professionnel ont participé à une réunion virtuelle pour évoquer ensemble de nombreux sujets en lien avec le football masculin, dont la réforme en cours du système des transferts et l'avenir du calendrier international des matches.

Organisée dans le cadre de la Conférence sur le Football Professionnel, cette réunion a permis à Arsène Wenger, directeur du Développement du football mondial de la FIFA, de présenter encore une fois ses propositions pour l'avenir du calendrier international des matches, en compagnie du directeur technique, Steven Martens. Outre la question de la période de repos obligatoire pour les joueurs, la discussion a porté sur les fenêtres de qualification internationales, l'équilibre entre clubs et équipes nationales ou encore le programme de bénéfices pour les premiers. Les délégués de plus de 50 associations membres ont participé à l'événement, en compagnie de représentants des médias.

Le Président de la FIFA Gianni Infantino a accueilli les invités par un message vidéo : “La FIFA souhaite que tous les acteurs participent au processus de décision. L'accès à l'information a été démocratisé d'une façon inédite et remarquable. Ce webinaire s'inscrit dans le cadre des initiatives qui visent à interagir avec l'ensemble des parties prenantes : les grandes et les moins grandes, d'où qu'elles viennent. Compte tenu de la diversité de points de vue et des débats que suscitent le calendrier international des matches et les propositions de la FIFA, nous avons décidé de consacrer une partie de l'édition 2021 de la Conférence du Football Professionnel à ces sujets essentiels”. “Nos propositions ne se traduiront pas par une réduction du nombre de matches de championnat”, a rappelé Arsène Wenger dans le cadre d'une session de questions-réponses en présence des acteurs du football. “L'idée est d'optimiser le temps dont nous disposons. Le regroupement des fenêtres nous ferait gagner en clarté. Les clubs et les championnats auraient ainsi plus de temps pour travailler. Le temps est un facteur crucial en football. Avec des pauses plus longues et moins nombreuses, le déroulement de la saison serait plus fluide.”

Zuerich 24.11.2021FIFA Professional Football Conference at Home of FIFAArsene Wenger and Steven Martens (v.r.)FOTO: foto-net

Le directeur du Développement du football mondial de la FIFA a résumé la nécessité de répondre aux demandes des associations membres, qui souhaitent trouver un compromis entre le nombre de matches de qualification et la réduction des interruptions dans la saison des clubs. Selon lui, une série de six matches en octobre suivie de deux autres rencontres en mars serait une solution viable. Il est également revenu sur les conséquences financières de cette option pour les clubs.

“Pour faire simple, si nous organisons deux Coupes du Monde en quatre ans, le programme de bénéfices aux clubs sera doublé. La FIFA restera aux côtés des clubs. Il n'est pas question de revenir en arrière.” Quelque 500 personnes ont pris part à ces sessions, dont plusieurs représentants des clubs et des ligues. Les participants ont également pu entendre la réaction d'Emilio Garcia Silvero, directeur de la division Juridique et conformité de la FIFA, au rapport du Parlement européen sur la politique sportive de l'UE, présenté par le député européen Tomasz Frankowski. Ce document renforce les orientations de la FIFA dans la perspective de la réforme du système des transferts, l'un des piliers de la Vision 2020-2023 du Président de la FIFA.