Le président de la FIFA voit l'Asie jouer un rôle prépondérant à l'avenir

9 déc. 2020

Gianni Infantino, le Président de la FIFA, s'est exprimé aujourd'hui en visioconférence à l'occasion du 30ème Congrès de la Confédération asiatique de football (AFC).

À l'ordre du jour : la réaction du monde du football à la pandémie de COVID-19, le calendrier international des matches et les compétitions à venir. Infantino a également remercié les cadres et les membres de l'AFC pour leur soutien au cours d'une année difficile.

"Nous avons fait preuve de force, d'unité et de solidarité", a-t-il déclaré. "Et c'était la seule manière de faire face à la COVID."

"À la FIFA, nous avons été en mesure de mettre en place un fonds d'aide contre la COVID à hauteur de 1,5 milliard USD dans le monde entier. Un engagement de cette envergure est inédit et aucune autre organisation sportive n'a pu apporter une aide similaire."

"Pour moi, ainsi que pour tous les membres du Conseil de la FIFA, il a tout de suite été clair que nous devions apporter notre aide parce que nous le pouvions, parce que la situation financière de la FIFA est extrêmement solide. C'est ce que nous avons fait avec le fonds d'aide contre la COVID, pas seulement pour le football professionnel, mais aussi pour le football féminin, pour le football de base, afin que l'on continue à jouer au football partout dans le monde. C'est notre mission et notre devoir."

Concernant l'avenir, le président de la FIFA estime que l'Asie est appelée à jouer un rôle prépondérant dans l'organisation des compétitions de football les plus prestigieuses et importantes dans les années à venir.

"Rien qu'en 2021, deux éditions de la Coupe du Monde des Clubs vont se jouer en Asie", explique-t-il. "En février, il y aura la Coupe du Monde des Clubs 2020 au Qatar, et en décembre, la Coupe du Monde des Clubs 2021 au Japon."

"Au mois de juin , nous aurions dû voir se disputer la nouvelle Coupe du Monde des Clubs à 24 équipes en Chine. C'est une grande compétition qui devrait donner un coup de fouet au football de clubs du monde entier. Mais nous avons dû la reporter parce que lorsque nous parlons de solidarité, nous nous devons d'agir de cette manière. Il était donc important de donner de l'espace à l'Europe et à l'Amérique du Sud pour qu'elles puissent jouer le Championnat d'Europe et la Copa América, deux compétitions également reportées."

"Tout était clair pour nous, à la FIFA : nous devions déplacer notre compétition pour laisser la place aux équipes nationales sur deux continents importants. Mais nous allons réussir à organiser cette compétition et la nouvelle Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, avec davantage d'équipes d'Asie et de tous les autres continents, sera la meilleure compétition de clubs au monde."

"En 2021 également, nous allons avoir la Coupe du Monde U-20 en Indonésie", poursuit-il. "Malheureusement, nous avons dû repousser le tournoi U-17 féminin qui aurait dû avoir lieu cette année, mais qui se jouera désormais en 2022. Enfin, évidemment, en 2022, nous avons la grande Coupe du Monde au Qatar. Ce sera la meilleure Coupe du Monde de l'histoire."

"J'étais à Doha il y a quelques semaines et les préparatifs avancent de façon incroyable", se réjouit le Président Infantino. "Tout sera prêt, tout sera ultra-moderne et d'ici à 2022, nous serons en mesure de vivre une véritable fête du football, tous ensemble, comme personne n'en a jamais vue."

Infantino a également parlé du rôle que l'Asie va jouer dans la co-organisation de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™ en Australie et en Nouvelle-Zélande. Pour lui, le travail de fond nécessaire a été réalisé pour que le continent asiatique occupe les devants de la scène.

"Depuis 2016 – parce que pour être prêt pour l'avenir, il faut commencer par le passé – la FIFA a investi plus de 320 millions USD dans le développement du football asiatique", explique-t-il. "C'est cinq fois plus qu'avant 2016."

"Nous devons investir, nous devons développer. Cet argent a été injecté dans des centaines de projets que vous avez mis en œuvre en Asie, que ce soit pour des terrains de football, des stades, des compétitions féminines et masculines, partout, dans tous les pays d'Asie. Je suis très fier de ce que nous avons accompli et vous devriez l'être également."