Le Président de la FIFA plaide pour l’unité devant le Congrès de l’UEFA

Dans un discours prononcé à l’occasion du 46ème Congrès de l’UEFA, Gianni Infantino a plaidé en faveur de l’unité. Il a également remercié l’instance dirigeante du football européen pour sa participation au débat sur l’avenir du football.

"Le football nous rassemble", a déclaré le Président de la FIFA. "Je suis certain qu’ensemble, nous pouvons mener le football européen et mondial vers de nouveaux sommets, tout en contribuant au bien commun."

Gianni Infantino estime que les nouveaux formats présentés mardi pour les compétitions de clubs masculines illustrent parfaitement la quête d’excellence de l’UEFA, un domaine dans lequel, selon lui, la FIFA n’a pas toujours été aussi performante.

"En tant que Président de la FIFA, je dois bien admettre que la FIFA a peut-être manqué d’audace au cours des dernières décennies. Nous ne voulons pas manquer d’autres opportunités à l’avenir et c’est la raison pour laquelle nous réfléchissons aux différentes façons d’améliorer le football."

VIENNA, AUSTRIA - MAY 11: Gift exchange between FIFA President Gianni Infantino and UEFA President Aleksander Ceferin during the 46th UEFA Ordinary Congress at the Messe Wien on May 11, 2022, in Vienna, Austria. (Photo by Kristian Skeie - UEFA/UEFA via Getty Images)

Et d’ajouter, en référence aux débats sur l’avenir du football : "Je tiens à remercier et à féliciter l’UEFA et son président pour leur disponibilité, leur sens du dialogue et leur volonté manifeste de trouver des solutions qui profitent à l’ensemble du football mondial. Ces idées ne visaient pas seulement à soutenir la croissance européenne, mais celle de toute la planète football".

Le Président Infantino voit par ailleurs dans la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ "une grande fête de l’unité, qui rassemblera le monde entier", ainsi qu’une compétition "vraiment unique".

Il a ainsi salué les efforts du pays hôte pour améliorer la situation dans le domaine des droits de l’homme et des travailleurs. "Il convient de souligner les progrès réalisés en termes de droits de l'homme et du travail avec l’abolition du kafala, l’introduction d’un salaire minimum et de mesures de protection de la santé des travailleurs", a-t-il rappelé. "Ces avancées sont incontestables. Elles vont dans la bonne direction."

Toutefois, ces mesures doivent encore être appliquées. "Je peux vous assurer que nous sommes présents sur place, moi le premier, pour alerter les autorités, le Ministre du Travail et le gouvernement. C’est une bonne chose d’avoir voté ces lois ; maintenant, il faut les mettre en pratique."

VIENNA, AUSTRIA - MAY 11: FIFA President Gianni Infantino during the 46th UEFA Ordinary Congress at the Messe Wien on May 11, 2022, in Vienna, Austria. (Photo by Kristian Skeie - UEFA/UEFA via Getty Images)

Par ailleurs, il a mentionné les records d’affluence battus en Espagne et en France, qu'il considère comme autant de "très bons signes pour l’avenir".

Après avoir de nouveau appelé les dirigeants à ramener la paix en Ukraine, Gianni Infantino a reconnu que le football ne pouvait pas résoudre tous les problèmes, mais qu’il pouvait apporter sa contribution. "Nous voulons la paix et quand la paix sera revenue, le football sera là. Il sera en première ligne pour ramener l’unité et la fraternité, pour rassembler les gens une fois de plus : les garçons et les filles, les jeunes et les vieux. Car c’est ce qu'il fait de mieux."