Le Président de la FIFA impressionné par les bases du développement de l’OFC

8 juil. 2021
  • Le Président de la FIFA a prononcé un discours à distance, à l’occasion du 27ème congrès ordinaire de l’OFC

  • Le Président Infantino a félicité l’OFC pour sa vision claire du développement du football

  • L’Océanie pourrait compter jusqu’à deux représentants en Coupe du Monde de la FIFA 2026™ et en Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2027™

Lors d’un discours prononcé à l’occasion du 27ème congrès ordinaire de l’OFC, le Président de la FIFA Gianni Infantino a salué les bases posées par l’OFC pour le développement du football en Océanie. Selon lui, le renforcement de ces structures pourrait se traduire par une amélioration des performances sportives. Prononcé à distance, ce discours est également revenu sur l’important processus de réformes entrepris par la confédération au cours des dernières années. Cette évolution s’appuie sur des principes forts comme la responsabilité, la transparence, l’efficacité et la bonne gouvernance. Les structures ainsi renforcées vont permettre à l’OFC de concrétiser sa vision claire du développement du football, en préparant ses associations membres à de nouvelles opportunités : en effet, elle pourrait compter jusqu’à deux représentants en Coupe du Monde de la FIFA 2026™ et en Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2027™. "Aujourd’hui, on peut dire que l’OFC est une organisation innovante et professionnelle", a déclaré le Président Infantino. "Malgré la pandémie de Covisd-19, vous avez atteint tous vos objectifs en 2020. Fort à-propos, l’OFC va se doter d’un nouveau siège, alors que la construction d’une nouvelle OFC bat son plein. J’aurai plaisir à être des vôtres pour inaugurer ce bâtiment, une fois que la Nouvelle-Zélande aura rouvert ses frontières." Le Président de la FIFA a souligné l’importance d’une participation aux grandes compétitions internationales. Double finaliste de l’épreuve, Tahiti s'apprête à disputer la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA™, tandis que les Îles Salomon seront présentes pour la cinquième édition de suite en phase finale de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA™. Ces deux équipes ont pu compter sur l’aide du fonds de soutien Covid-19 de la FIFA pour bien préparer ces deux rendez-vous.

"Encourager les associations membres du monde entier à organiser et à participer à ces grands tournois mondiaux est l’un des aspects les plus importants de ma Vision pour le football 2020-2023", a rappelé Gianni Infantino. "Que ce soit en tant qu’organisateur ou en tant que participant, l’exposition au football de très haut niveau constitue un moteur essentiel du développement du football, à tous les niveaux. Ces compétitions exercent un attrait énorme sur les jeunes et c’est la raison pour laquelle je suis très heureux à l’idée de la grande fête du football qui aura lieu en Océanie en 2023." Organisée conjointement avec l’Australie, la Coupe du Monde Féminine débutera à l’Eden Park Stadium d’Auckland, mais trois autres sites néo-zélandais ont également été retenus pour le tournoi. Auparavant, des supporters de toute la région soutiendront la Nouvelle-Zélande, engagée dans les deux Tournois Olympiques de Football de Tokyo 2020. Le Président Infantino a souhaité bonne chance aux deux sélections, avant de se tourner vers l’avenir. "Vous m’avez demandé plus d’occasions de participer aux compétitions des deux sexes", a lancé le Président de la FIFA en guise de conclusion. "Aidez-nous maintenant à construire un football plus sain et plus inclusif, en participant aux discussions sur le calendrier. Je vous remercie de tout ce que vous faites pour le plus beau des sports."