Football des jeunes et unité au menu de la visite conjointe CAF/FIFA en Côte d’Ivoire

4 mai 2021
  • Les Présidents de la FIFA et de la CAF se sont rendus en Côte d’Ivoire

  • Promotion de l'unité, du développement et du renforcement de la gouvernance du football

  • Lancement du premier championnat panafricain de football interscolaire du continent

Les Présidents de la CAF et de la FIFA se sont rendus le mai 2021 en Côte d’Ivoire dans le cadre de leur première mission conjointe en Afrique depuis l’élection du Dr Patrice Motsepe à la tête de la Confédération Africaine de Football en mars dernier. Leur séjour de deux jours à été marqué par des réunions avec des représentants du gouvernement et des acteurs du football, en mettant l'accent sur la promotion de l'unité, la sérénité, le développement et le renforcement de la gouvernance du football dans le pays et enfin le lancement du premier championnat panafricain de football interscolaire du continent à Abobo, une commune située dans la proche banlieue de la capitale du pays, Abidjan.

À son arrivée à Abidjan, la mission a été accueillie par les membres du Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (FIF), dont la présidente Mariam Dao Gabala, qui, avec ses collègues, a été chargée de remettre en ordre le football ivoirien. Un dîner de gala a été offert par le ministre ivoirien de la promotion de la jeunesse, de l'insertion professionnelle et du service civique, Mamadou Touré, en présence de la ministre de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation Mme Marietou Koné. S'adressant à l'assemblée, le Président de la CAF, le Dr Patrice Motsepe, a souligné que le pouvoir unificateur du football était plus important que les divergences de vue entre les différents groupes de personnes. Il a également tenu à souligner le solide soutien de la CAF à la nation ouest-africaine en déclarant : "La Côte d’Ivoire a l’engagement total de la CAF et la CAN 2023 qui se jouera ici sera la meilleure de tous les temps."

Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a encore renforcé ce message en ajoutant : "Nous devons travailler ensemble pour rendre le football formidable et rendre heureux les millions de fans passionnés de Côte d'Ivoire, un pays qui a remporté la CAN à deux reprises et qui l'accueillera bientôt sur son sol."

Etaient également associés à cette visite, les quatre vice-présidents de la CAF, les présidents des cinq unions zonales de la CAF et les présidents des associations membres de l’UFOA B.

Le matin, la délégation de la CAF et de la FIFA a passé en revue le travail abattu par le Comité de normalisation de la FIF, afin de s’imprégner de ce qui a été réalisé et de mesurer les enjeux auxquels ce Comité a été confronté depuis sa mise en place en janvier dernier. S'adressant aux médias rassemblés à l'extérieur du bâtiment de la FIF, le Dr. Motsepe a félicité la Présidente Dao Gabala et son équipe pour leur travail exceptionnel et leur ferme engagement à ramener la paix et l'unité dans le football ivoirien.

Ce sentiment a été repris par le président de la FIFA qui a souligné les progrès réalisés par le Comité de normalisation de la FIF, notamment avec en ligne de mire l'organisation d'un congrès électif, qu'il espère tenir d'ici la fin de l'année. "La Côte d’Ivoire bénéficie du soutien indéfectible de la FIFA", a-t-il assuré.

La délégation conjointe s'est ensuite rendue au ministère des Sports pour une rencontre avec le ministre des Sports Claude Paulin Danho. Les discussions ont porté sur l’accueil par le pays de la compétition de la CAN en 2023 et sur l’amélioration de la gouvernance du football. S'adressant au ministre, Gianni Infantino a exprimé l'engagement et la volonté de la FIFA de travailler main dans la main avec les autorités ivoiriennes pour redynamiser le football ivoirien, compte tenu notamment des talents exceptionnels que le pays produit. "Les légendes du football de Côte d’Ivoire ont grandement contribué à la construction de l’histoire du football en Afrique et dans le monde", a-t-il reconnu .

Les légendes ivoiriennes ont occupé une bonne place dans les discussions entre les trois hommes, le président de la CAF évoquant avec le ministre Danho, sa belle rencontre avec Siaka Tiéné, un jeune joueur ivoirien qui avait été l'un de ses favoris en raison de son talent et de sa passion, lorsque le Dr. Motsepe dirigeait le club de football sud-africain Mamelodi Sundowns, avant son élection à la présidence de la CAF.

La délégation a ensuite été reçue par le Président de la Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, au palais présidentiel. Au cours de l’audience la délégation conjointe a souligné les talents exceptionnels du pays et la nécessité de les exploiter à travers le développement du football des jeunes et du tout premier championnat panafricain de football interscolaire.

Suite aux discussions avec le chef de l'Etat ivoirien Gianni Infantino a déclaré : "Le président Ouattara est un grand fan de football, c'est donc un honneur d'être ici aujourd'hui pour parler de la manière dont nous pouvons travailler ensemble pour soutenir la jeunesse de ce pays à travers le beau jeu. La Côte d'Ivoire est un pays avec un héritage de footballeurs talentueux et de nombreux futurs joueurs à découvrir. Il est donc important pour l'Afrique et pour le reste du monde du football que la FIFA, la CAF et les autorités ivoiriennes travaillent ensemble pour développer le jeu et l'élever au sommet du football mondial."

Le dernier engagement de la journée pour la délégation conjointe CAF / FIFA a été le lancement du championnat panafricain de football interscolaire à Abobo. À ce titre, un match de football avec des équipes mixtes de lycéens a marqué le lancement de l'initiative, les deux présidents mettant à l'épreuve leurs compétences techniques et tactiques en tant qu'entraîneurs des deux équipes.

Après le match, le Dr Motsepe a annoncé que la Fondation Motsepe, co-fondée par lui-même et son épouse Precious Moloi-Motsepe, ferait un don de 10 millions de dollars US au nouveau championnat panafricain de football interscolaire, qui se déroulera à travers les six unions zonales de la CAF. Après le match, le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a commenté : "Le geste de la Fondation Motsepe, Patrice et son épouse Precious, est exceptionnel. C’est un pas en avant pour cette compétition qui donnera espoir et joie à des milliers d’enfants de Côte d’Ivoire et de toute l’Afrique qui aiment le football. Merci à la famille Motsepe de nous avoir montré Ubuntu en action."

La délégation conjointe a terminé sa visite en Côte d’Ivoire par une conférence de presse consacrée au championnat africain, au développement du football féminin, au renforcement de la gouvernance du football, à la Coupe Arabe de la FIFA au Qatar en novembre et à la manière d’atténuer les clivages au sein du football ivoirien. Les Présidents de la CAF et de la FIFA ont également présenté les projets de déploiement du premier championnat interscolaire panafricain en Côte d’Ivoire auprès des médias ivoiriens et africains réunis.