La Secrétaire Générale de la FIFA achève sa tournée à la Maison du Football

Lors de son passage à Auckland, la délégation de la FIFA emmenée par la Secrétaire Générale de la FIFA Fatma Samoura a participé à plusieurs réunions avec des représentants du gouvernement et des acteurs du sport. Ces ultimes échanges font suite à une tournée au cours de laquelle les représentants de l’instance dirigeante du football mondial se sont rendus dans chacune des cinq villes australiennes et quatre villes néo-zélandaises qui accueilleront des matches de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™. Un premier dialogue avec Auckland Unlimited, un organe gouvernemental en charge de la promotion du développement culturel et économique de la ville d’Auckland, et le conseil d’Auckland, a permis d’évoquer l’enthousiasme des habitants et de leurs représentants, à quelques mois du coup d’envoi de la compétition. La conversation a également porté sur les perspectives d’avenir de la ville et les défis posés par la pandémie de Covid-19. La place du football dans la promotion de la santé et du bien-être des jeunes, et notamment des filles, figurait également au menu des discussions. Fatma Samoura et ses collègues ont ensuite rencontré les employés du bureau de Nouvelle-Zélande de la Coupe du Monde Féminine 2023 pour évoquer l’avancée des préparatifs de la neuvième édition du rendez-vous mondial. Dans la foulée, le groupe a visité le bureau du Développement Régional de la FIFA à Auckland, afin de saluer l’équipe sur place et de discuter de la mise en œuvre du plan d'aide de la FIFA contre le Covid-19 dans la région.

Par la suite, la Secrétaire Générale de la FIFA s’est entretenue avec Helen Clark, Directrice Mondiale du Développement Durable et marraine de l’égalité des sexes au sein de la Fondation Helen Clark. Les deux dirigeantes ont ainsi pu parler du développement du football et de son rôle dans l’émancipation des femmes et des filles. Le temps fort de la journée restera toutefois l’annonce de la date du tirage au sort final de la Coupe du Monde Féminine 2023, programmé le 22 octobre 2022. La nouvelle a été dévoilée lors d’une cérémonie à laquelle ont participé Fatma Samoura, le Ministre des Sports et Vice-Premier Ministre de Nouvelle-Zélande Grant Robertson et Phil Goff, le maire d’Auckland. L’annonce a été faite suite à une réunion avec Xero, Partenaire FIFA, une plate-forme de gestion des petites entreprises. Au cours des échanges avec le Directeur Exécutif pour la Nouvelle-Zélande Craig Hudson et la Directrice de la Clientèle et de la Communication Janna Wilkinson, deux sujets ont été largement abordés : le rôle de l’entreprise dans le football féminin et l’émancipation des femmes dans les petites entreprises du monde entier.

D’autres réunions avec Football New Zealand ont été organisées, afin de mieux définir quelle aide l’association membre pourrait apporter à la FIFA durant la compétition. Ce marathon s’est conclu par une visite à la nouvelle Maison du Football (Te Kahu o Kiwa) de la Confédération Océanienne de Football (OFC). Le Secrétaire Général de l’OFC Franck Castillo a mené la visite des 850m² de locaux en compagnie de Johanna Wood, Présidente de Football New Zealand, également membre du Conseil de la FIFA et du Conseil de l’OFC. Te Kahu o Kiwa accueillera les 43 employés de l’OFC. Elle servira également de point de contact pour les personnels détachés et les équipes des 11 associations membres et des deux membres associés. Ses équipements sont appelés à jouer un rôle essentiel dans la réalisation de l’un des principaux objectifs de l’OFC : envoyer deux équipes en Coupe du Monde 2026 et en Coupe du Monde Féminine 2027.

Les installations seront également laissées à la disposition des communautés voisines, afin de devenir un centre d’excellence pour le développement du football de jeunes. Le campus comprendra deux terrains en gazon artificiel et des vestiaires adaptés aux exigences du haut niveau. La Secrétaire Générale de la FIFA s’est exprimée une dernière fois, avant de quitter l’hémisphère sud : "L’équipe de l’OFC peut être très fière de ce qu’elle a accompli, avec la construction de ces magnifiques équipements. Grâce à la Maison du Football, ici à Auckland, les 11 associations membres et les deux membres associés de la région vont bénéficier d’une locomotive efficace et transparente pour le développement du football. Nous avons hâte d’assister aux premières retombées de ces investissements, qui devraient se traduire dans les années à venir par une augmentation du nombre de représentants dans les différentes Coupes du Monde".