Communiqué de Presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA Strasse 20, P.O Box 8044 Zurich, Switzerland, +41 (0) 43 222 7777

Lancement de l’appel d’offres pour les droits médias en France de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™

La FIFA a annoncé aujourd’hui l’ouverture d’un appel d'offres portant sur la vente des droits médias de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™ sur le territoire français.

La compétition a connu une croissance fulgurante depuis 1991, année de son lancement, devenant l’événement sportif unidisciplinaire féminin le plus suivi au monde. La dernière édition, organisée en France en 2019, a attiré un nombre record de téléspectateurs – plus de 1,1 milliard à travers le monde – et battu de nombreux records d’audience dans de nombreux territoires, dont la France où, en moyenne, plus de 10 millions de personnes ont suivi les matches des Bleues.

La prochaine Coupe du Monde Féminine sera coorganisée par l’Australie et la Nouvelle-Zélande du 20 juillet au 20 août 2023. Neuf villes hôtes et dix stades ont été retenus pour cette compétition. Après le succès retentissant de l’édition 2019 et pour accélérer encore davantage l’essor et le développement du football féminin, il a été décidé de porter pour la première fois à 32 le nombre d'équipes participantes à la Coupe du Monde Féminine, contre 24 auparavant.

À travers cet appel d’offres, la FIFA entend sélectionner les médias français les plus à même de l’aider à atteindre ses objectifs ambitieux, à savoir parvenir à une couverture globale et de haute qualité de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 et de générer un investissement financier qui permettra de favoriser cette accélération de la croissance du football féminin.

Les entreprises ou organisation de médias souhaitant se porter candidates peuvent demander le dossier de l’appel d'offres en envoyant un courriel à l'adresse France-media-rights@fifa.org.

La FIFA doit avoir reçu les candidatures au plus tard le 5 juillet 2022 à 10h00 (CEST). Grâce à la vente des droits médias de ses compétitions, la FIFA génère les revenus dont elle a besoin pour développer le football partout dans le monde, notamment via son programme Forward et son programme de développement féminin.