Publication du Rapport en matière de lutte contre le dopage de la FIFA 2020/2021

29 sept. 2021

La FIFA publie aujourd’hui son Rapport en matière de lutte contre le dopage 2020/2021, qui couvre les efforts déployés par la FIFA dans ce domaine entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2021. Malgré la pandémie de Covid-19, qui a eu d’importantes répercussions sur la planification et la mise en œuvre du programme antidopage de la FIFA, avec le report de différentes compétitions et l’annulation de plusieurs matches pendant la période couverte pour le rapport, 354 joueurs et joueuses ont subi un contrôle de dopage dans les compétitions de la FIFA suivantes : 

  • Qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ : 184

  • Tournoi Olympique de Football féminin, Tokyo 2020 : 68

  • Tournoi Olympique de Football masculin, Tokyo 2020 : 50

  • Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2020™ : 28

  • Qualifications pour la Coupe arabe de la FIFA, Qatar 2021™ : 24

Au total, 602 échantillons (322 en compétition et 280 hors compétition) ont été collectés, dont 357 d’urine, 165 de sang et 80 de passeport sanguin.

Sur les 602 échantillons analysés, un seul a débouché sur un résultat atypique. De plus amples recherches sur la concentration de la substance interdite dans l’échantillon en question ont permis de conclure que le résultat atypique était probablement lié à l’ingestion de viande contaminée. Au regard des directives établies par l’Agence mondiale antidopage (AMA) pour ce type de scénario, il a été décidé de ne pas répertorier ce résultat en tant que résultat d’analyse anormal et de clore le cas.

Nouvelles règles et nouvelle réglementation

En 2021, de nouvelles dispositions ont été introduites dans les nouvelles éditions du Code mondial antidopage et du Règlement antidopage de la FIFA avec pour objectif de lutter encore plus efficacement contre le dopage partout dans le monde. 

La FIFA a organisé trois webinaires pour les experts antidopage de ses 211 associations membres afin de présenter les changements les plus importants et de détailler la procédure de gestion des résultats positifs. 

Enfin, la FIFA a également lancé la première édition de son programme exécutif de lutte contre le dopage, qui propose une analyse approfondie des principaux aspects réglementaires, institutionnels et scientifiques de la lutte contre le dopage dans le sport.